Aller au contenu

Qu'est-ce que l'échelle de Mohs ?

L'échelle de Mohs et la dureté des pierres

L’échelle de Mohs permet de mesurer la dureté des pierres précieuses et des pierres fines (pierres semi-précieuses). Il s’agit donc d’une échelle de dureté. Mais comment cela fonctionne-t-il exactement ? Dans la suite de cet article, nous allons tout vous expliquer pour que vous puissiez savoir quelle pierre est la plus dure. Ainsi, vous pourrez même mesurer la dureté du Diamant !

Que faut-il savoir sur l'échelle de Mohs ?

La dureté est une propriété des matériaux comme les pierres. La plupart des encyclopédies la définissent comme la résistance à la pénétration permanente sous charge statique ou dynamique d’un matériau, après plusieurs essais. Habituellement, une bonne dureté signifie qu’une pierre est résistante aux rayures, à l’utilisation et à l’usure, caractéristique très importante dans le cas de la fabrication de bijoux. Il existe une corrélation étroite entre la dureté et la résistance d’un matériau.

L’échelle de Mosh est restée une technique largement utilisée pour mesurer la dureté des pierres dans le monde entier depuis plus de 200 ans, principalement parce qu’elle est pratique, économique et surtout facile à comprendre. Les premiers essais de dureté ont été basés sur le comportement des minéraux en fonction de leur capacité à rayer un minéral plus mou. 

Pour ce faire, on a défini une échelle appelée  Mohs, dont les valeurs vont de 1 (très tendre) à 10 (très dur), où 1 représentait le Talc et 10 le Diamant. Certains géologues utilisent des objets communs pour les tests de dureté de Mohs sur le terrain. Un ongle, une pièce de monnaie en cuivre, un clou, un morceau de verre, une lame, une lime en acier et un morceau de quartz sont les objets courants suggérés dans certains manuels de géologie.

Existe-t-il un matériau plus dur que le Diamant ou plus doux que le Talc ?

Le Diamant n’est pas le matériau le plus dur. Cependant, les matériaux plus durs que le Diamant sont extrêmement rares. Le nitrure de bore par exemple peut être plus dur que le Diamant. En ce qui concerne le Talc, il est peu probable de trouver un minéral plus doux. Par ailleurs, certains métaux peuvent être plus mous comme le rubidium par exemple.

Comment identifier une pierre avec l'échelle de Mohs ?

L’essai de dureté de Mohs détermine la dureté relative de n’importe quel minéral, en tenant compte de l’échelle. Ainsi, vous pouvez savoir quel minéral peut être rayé avec un minéral standard de l’échelle, c’est ainsi que le type de pierre est distingué. À titre d’exemple, selon l’échelle de Mohs, la calcite présente une plus grande dureté que le plâtre. Autrement dit, la calcite peut rayer le plâtre. De la même façon, le quartz est plus dur que la calcite. Il pourra donc rayer ce minéral.

Et enfin, le Diamant peut rayer tous les minéraux qui sont en dessous parce que c’est le minéral avec la plus grande dureté. Les matériaux standard qui peuvent être utilisés pour déterminer la dureté du minéral sont : 

  • l’ongle (dureté approximative de 2)
  • la pièce de cuivre (dureté de 3)
  • un morceau de verre (dureté de 5,5)
  • un clou d’acier (dureté de 6,5 à 7)

Tableau de l'échelle de Mohs

Dureté Exemples
2
Ongle
3
Pièce de cuivre
5,5
Morceau de verre
6,5 à 7
Clou en acier

Grâce à ce système, vous pourrez mesurer la dureté des pierres de vos bijoux et donc vous pourrez les identifier plus facilement. Si vous recherchez des montres de luxe serties de véritables pierres précieuses, n’hésitez pas à découvrir la montre Chanel J12 Diamant.

Qu'est-ce que la dureté des pierres et comment est-elle mesurée ?

La dureté d’une pierre, c’est sa résistance à être rayée par une autre pierre. Pour mesurer cette dureté, il faut placer une pointe tranchante d’une pierre de dureté connue sur la surface d’un autre minéral de dureté inconnue en essayant de le rayer. Tenez compte de ces informations pour mesurer la dureté d’une pierre : 

  • si la pierre A raye la pierre B, la pierre A est plus dure que la pierre B
  • si la pierre A ne raye pas la pierre B, alors la pierre B est plus dure que la pierre A
  • si les deux pierres ont la même dureté, elles seront inefficaces pour se rayer mutuellement où cela donnera de très petites rayures sur les matériaux ou sur les métaux.

Procédure d'essai de Mohs

Tout d’abord, il faut rechercher une face ou une surface du minéral (dont la dureté est inconnue) qui soit lisse ou propre. Avec une main, vous devez tenir le minéral qui a une dureté inconnue, vous devez avoir fixé le minéral sur un support (une table). Avec votre autre main, il faudra tenir une pierre avec une dureté standard. Vous allez devoir tenter de rayer la pierre de dureté inconnue avec la pierre de dureté connue.

Puis il faut procéder à l’examen de la surface du minéral et répondre à la question :  » Le test a-t-il produit des rayures? ». Il faut noter qu’un sillon ou un creux s’est formé sur la surface. Effectuez le test une deuxième fois pour confirmer vos résultats.

 

Utilisations et applications

Le test de dureté de Mohs est utilisé pour mesurer la dureté relative des minéraux, des métaux, des pierres, des pierres précieuses et des pierres fines ou semi-précieuses. Cette échelle est importante pour les géologues car ils l’utilisent pour identifier les pierres en fonction de leur dureté. Cette échelle est également utilisée par les bijoutiers qui cherchent à connaître la dureté d’une pierre précieuse. La technique permet d’identifier les pierres précieuses comme le Diamant. Pour vos bijoux, si vous préférez que ce test soit effectué par des bijoutiers joailliers expérimentés, vous pouvez vous rendre dans les ateliers de notre bijouterie joaillerie à Mulhouse

FAQ :

Comment utiliser l’échelle de Mohs ? 

Sur l’échelle de Mohs, il faut comparer les pierres entre elles en les classant de 1 à 10 en fonction de leur capacité à rayer l’autre. C’est ainsi que l’on mesure leur dureté.