Aller au contenu

BOLLWERK JOAILLIERS

Montres Montblanc

Les montres Montblanc sont présentes en Alsace, située dans le Grand-Est de la France, chez son seul distributeur dans le Haut-Rhin, à la Bijouterie du Bollwerk à Mulhouse et seule boutique Montblanc jusqu’à Strasbourg. Deuxième point de vente Montblanc en France, la bijouterie du Bollwerk à Belfort, est aussi distributeur de la marque en Bourgogne-Franche-Comté, et est la seule boutique Montblanc jusqu’à Besançon.

LES MONTRES MONTBLANC : DEUX MANUFACTURES, UNE MÊME PASSION.


La création d'une montre Montblanc nécessite des centaines d'années de connaissances, des décennies d'expérience, des années de développement et des centaines d'heures de travail dévoué.

Héritiers de générations de connaissances et de savoir-faire, les horlogers des Manufactures Montblanc de Villeret et du Locle intègrent leur talent, leur âme et leur passion dans chaque création. La Manufacture Montblanc de Villeret, ancienne Manufacture Minerva, perpétue toujours la tradition et le savoir-faire de Minerva. À l'intérieur, le Centre de développement et d'excellence des montres Montblanc continue de contribuer à l'histoire de la haute horlogerie suisse grâce à des innovations majeures.

La Manufacture Montblanc de Villeret est le centre d'excellence de Montblanc pour les mouvements et l'innovation, installée dans le même bâtiment où la légendaire marque Minerva a été fondée en 1858. Son travail porte sur le développement, le prototypage et l'assemblage de tous les mouvements dans ses ateliers, des grandes complications les plus innovantes aux petites complications super-fonctionnelles.

Ce site de Villeret est l'un des derniers où l'essentiel du processus horloger traditionnel et toutes ses améliorations micromécaniques sont encore minutieusement réalisés à la main, comme si chaque garde-temps était unique et unique. L'entreprise est l'une des rares manufactures à disposer de maîtres horlogers, d'outils originaux et d'un savoir-faire pour développer et produire des garde-temps mécaniques tout en préservant la véritable tradition horlogère suisse. Dans le respect de ses principes traditionnels et toujours dans un esprit d'innovation, les artisans de Villeret proposent des développements exclusifs qui diffèrent à bien des égards de toutes les créations de la haute horlogerie moderne.


LES MONTRES MONTBLANC : PLUS DE 160 ANS DE TRADITIONS HORLOGÈRE SUISSE


L'histoire de l'horlogerie Montblanc commence en 1858, lorsque Charles-Ivan Robert fonde son propre atelier d'horlogerie à Villeret, dans le Jura suisse. Il ne le savait pas à l'époque, mais cela a marqué le début d'une ère dans l'histoire de Minerva. Au cours du siècle suivant, Minerva entre dans son âge d'or comme l'un des plus grands spécialistes de la fabrication de montres professionnelles (chronomètres et chronographes), capables de mesurer des intervalles de temps courts avec une précision extraordinaire. A la fin du XIXe siècle, la manufacture commence à être reconnue pour ses montres à gousset à remontage par couronne, qui rendent obsolète la clé de remontage traditionnelle. Et ce n'est que le début. Minerva se tourne alors vers la chronométrie, se spécialisant dans les montres de poche et les garde-temps professionnels.

LES MONTRES MONTBLANC : LES ORIGINES DU CHRONOGRAPHE


Tout a commencé avec une gamme de chronographes monopoussoirs qui a culminé en 1916 avec la production d’un chronomètre affichant une précision de 1/100e de seconde. Quelques années plus tard, Minerva inventait le calibre 13.20, l’un des premiers chronographes monopoussoirs à remontage manuel conçu pour les montres-bracelets, qui allait ouvrir un nouveau chapitre de l’histoire de la manufacture. C’est une décennie plus tard qu’est apparu le légendaire calibre 17.29 – l’un des chronographes monopoussoirs les plus fins, mesurant à peine 5,6 mm de hauteur. Tout a commencé en 1916, avec une série de chronographes monopoussoirs qui a abouti à un chronographe d'une précision de 1/100e de seconde. Quelques années plus tard, Minerva invente le calibre 13.20, le premier chronographe monopoussoir à remontage manuel conçu exclusivement pour les montres-bracelets, ouvrant un nouveau chapitre dans l'histoire de la Manufacture. Dix ans plus tard, le légendaire Calibre 17.29 est né - l'un des chronographes monopoussoirs les plus fins avec seulement 5,6 mm de hauteur.