Aller au contenu

SAINT-ÉLOI : PATRON DES ORFÈVRES

Eloi est né près de Limoges vers l’an 588. Après avoir appris le métier d’orfèvre, il se fait remarquer grâce à son talent et à son habileté. Il est ensuite choisi pour fabriquer un trône royal incrusté de pierres précieuses et d’or pour le roi Clotaire.

Qui était Saint Eloi ?

C’est vers l’an 588 qu’Eloi est né près de Limoges. Lorsqu’il était jeune homme, il a manifesté un goût prononcé pour le travail des métaux. Rapidement, il sera mis en apprentissage chez un orfèvre puis il se rendra à Paris pour se mettre au service d’un orfèvre reconnu qui recevait fréquemment des commandes pour le palais royal. Ainsi, il se fit remarquer par le roi Clotaire après avoir réussi à confectionner deux sublimes trônes avec une quantité d’or qui permettait normalement de n’en fabriquer qu’un seul.

Le roi sera évidemment séduit par son talent mais aussi par son honnêteté et sa piété. Il le prendra alors à son service au palais. Eloi devient conseiller du roi et il est chargé de gérer ses finances. À la mort de Clotaire en 629, son fils le roi Dagobert nommera Eloi ministre de la chancellerie. Il deviendra ensuite évêque de Noyon et de Tournai en 641.

Une fois évêque, il va fonder l’abbaye de Solignac près de Limoges et à Paris, il fondera aussi un couvent féminin avec Sainte Aure. Par la suite, il va créer plusieurs monastères comme Gand, Chauny, Péronne, Ourscamp ou encore Homblières.

Patron des bijoutiers et des orfèvres

C’est le 1er décembre 659 que Saint Eloi meurt à Noyon. Il sera enterré près de l’église consacrée à Saint Loup de Troyes. Eloi était un personnage réel qui est devenu une véritable légende au fil des siècles. À l’heure actuelle, il est l’un des saints les plus populaires de la communauté chrétienne. Patron de nombreuses corporations en rapport avec le travail des métaux comme les orfèvres, les bijoutiers, les forgerons et les joailliers, il est une source d’inspiration pour les différents artisans qui travaillent encore aujourd’hui en suivant des techniques ancestrales.

La tradition dit qu’avant de devenir orfèvre, il aurait été maréchal ferrant. Un jour, alors qu’il voulait être plus à l’aise pour ferrer le sabot d’un cheval récalcitrant, il lui aurait coupé la patte pour la placer sur son enclume avant de la rajuster et cela sans aucune difficulté. C’est certainement pour cela qu’on représente souvent Saint Eloi avec des tenailles, un marteau surmonté d’une couronne, une enclume et un fer à cheval.

Il est également connu pour avoir fondé différentes églises dont celle de Dunkerque. Mais il a surtout porté l’art de l’orfèvrerie à un haut niveau de perfection pour son époque. Actuellement, on le considère comme le saint patron des ouvriers qui utilisent un marteau comme les bijoutiers, les orfèvres, les joailliers, les graveurs, les forgerons ou les horlogers.

saint-eloi

Quand célèbre-t-on la Saint Eloi en France ?

En France, et dans notre bijouterie, on célèbre la Saint-Eloi deux fois par an :

  • 1er décembre : la Saint Eloi d’hiver ;
  • 21 juin : la Saint Eloi d’été.

Si vous recherchez des bijoux en or de qualité confectionnés avec soin et amour par des bijoutiers joailliers passionnés, n’hésitez pas à visiter notre bijouterie en ligne ou nos ateliers à Belfort et à Mulhouse pour profiter de notre service de joaillerie sur-mesure. Nos horlogers vous proposeront aussi des montres de luxe Tudor ou Rolex.

Pourquoi Saint-Eloi est-il aussi le patron des mécaniciens ?

Saint Eloi a aussi été choisi comme saint patron de tous les métiers du fer et de l’acier, les maréchaux-ferrants, les métallurgistes et les mécaniciens de l’armée. Grâce à sa maîtrise du matériel et de son art, ainsi qu’à son honnêteté, il est devenu un exemple à suivre pour de nombreuses générations. Il est d’ailleurs cité dans la populaire chanson du roi Dagobert.

Quels sont les autres saints patrons dans l’armée ?

Dans le monde de l’armée, il existe aussi d’autres saints patrons, à savoir :

  • Saint Maurice (22 septembre) : patron de l’infanterie ;
  • Sainte Barbe (4 décembre) : patron de l’artillerie ;
  • Saint Luc (18 octobre) : patron du service de santé de l’armée ;
  • Saint Bernard (15 juin) : patron des troupes de montagne ;
  • Sainte Véronique (4 février) : patron des photographes ;
  • Saint Roch (16 août) : patron des unités cynophiles ;
  • Saint Gabriel (29 septembre) : patron des transmetteurs ;
  • Saint George (23 avril) : patron de la cavalerie.

FAQ :

  • Quand fête-t-on la St Eloi ?

La Saint Eloi est célébrée tous les 1er décembre mais aussi tous les 21 juin en France.

  • Qui est le saint patron des orfèvres ?

Saint Eloi est le saint patron des orfèvres et des bijoutiers ainsi que de tous les métiers liés au travail des métaux comme les forgerons.